Rencontres de lures

Consultez les documents. Regardez les photos. Écoutez bien. Écoutez les conférences. Consultez les photos.

Voir le livre d'or. Présentation des collections. Mise en ligne progressive Les archives de l'association et de ses activités depuis sa création en Documents, photographies, enregistrements des conférences Les rencontres réunissent créateurs de typographies, graphistes, gens du livre et de l'image, la dernière semaine d'août, à Lurs, en Provence, pour "parler métier". De quoi se comprendre.

Lure, c’est d’abord les Rencontres d’été

Et tout à l'heure encore, aux primes veilles de l'aube, votre Chancelier est venu se recueillir dans cette Chancellerie qui fut le berceau de ses espérances, de votre effort, de notre succès. Les mythes, ici, ont la vie jeune. Sur la Montagne de Lure, les doigts de rose de l'Aurore éveillaient en mon coeur, ô visages amis, un besoin de reconnaissance. De vous dire, pendant qu'il en est temps, merci. Merci d'être ici, et d'être vous. Merci d'être si nombreux Il lui appartient de se concentrer sur son juste idéal.

Vous allez avoir une session mémorable: Au fait, depuis combien déjà? Vous avez eu, aux T. Elle explique pourquoi, afin de nous aligner sur l'ensemble du Mouvement Graphique du Demi-Siècle, nous marquons cette fois l'an X au calendrier de Lurs-en-Provence. En ces dix ans, la ville a revécu. Ils ne pensaient pas folklore, régionalisme, ni archéologie, les pionniers qui ont planté le graphisme, comme un bouquet, en haut de cette cité où tout était à reconstruire. Aujourd'hui, elle reçoit à flot l'eau, la lumière, les routes, les autorités, la publicité et les subventions.

Aux artistes, imprimeurs, papetiers, photograveurs - se joignent préfets, évêque, députés, généraux, présidents et conseillers, magnats d'industrie. Nous sommes leur force autant, au moins, qu'ils sont la nôtre. Car ce qui ne se remplace pas, ce qui fait Lurs unique - c'est vous, mes amis, votre individualité. Vos personnes. Vos visages. Cette vivante communauté d'êtres vivants. Il serait imprudent de tenter d'imiter la recette avant d'avoir approfondi le secret. Je tiens à préciser que vous êtes chez vous, ici, au sens juridique du terme.

Les immeubles de la Chancellerie et de la Communauté, patrimoine constitué avec des aides diverses sous le nom de ma famille, vont être par elle constitués en apport de I'Association des Compagnons de Lure dans une Société Immobilière. Vous avez donc la disposition permanente de vos deux immeubles; plus, durant nos retraites, l'usage du Prieuré - lequel est la propriété de l'autre association de même type que je dirige: Voilà, espérons-le, qui est clair.

L'École de Lure, je le rappelle, n'a ni à craindre ni à espérer d'être relayée de ses responsabilités par d'autres industries, comme on l'a insinué, paraît-il. Ce que la profession graphique a fait pour la Retraite Graphique est, par rapport à quelques personnes et firmes, considérable. En regard des immobilisations et des dépenses en travail, en temps, en argent, cela reste, pour reprendre un terme qui a choqué, une obole.

Au moment où se dessine un mouvement mondial qui se propose de prendre Lurs pour centre de ralliement - vous avez le droit d'envisager une autre échelle.

rencontres de lures / article pour étapes |

En tous cas, notre Association - demain d'utilité publique - possède, je ne Je cache pas, une priorité de fait et une option morale sur les efforts financiers qui restent à accomplir pour le compte des industries graphiques, sur le territoire de la commune de Lurs. Compagnons de l'an X, la Révolution du Demi-Siècle est en marche. Vous la portez en vous. Elle est une réaction vive et saine, entre des conditions techniques et sociales nouvelles - et une expérience spirituelle éternelle comme les lois de la pensée.

La Typographie vivra, continuera sur sa lancée déjà à demi millénaire, parce que nous en faisons - et tous ceux qui de par le monde pensent avec nous - l'instrument par excellence de la Culture mentale, qui est le besoin profond de notre temps. Ce point de vue domine les questions d'art, de métier, d'enseignement. A la pointe du combat de l'homme pour rester lui-même, il y a la Lettre, l'imprimerie, le Graphisme. Le Rendez-vous de Lurs , répétons-le, marque le niveau de crue passé lequel il n'est plus possible de recruter en quantité: Nous ne pouvons plus que perfectionner, en nous et entre nous, la qualité.

Il faut se répartir les tâches - et les accomplir; travailler individuellement dans la solidarité. L'École de Lure est une collectivité de personnes. Pour malaxer le concret. Les communications que vous allez entendre, les discussions auxquelles vous prendrez part, les spectacles qui vous seront offerts auront, entre leur valeur propre, celle de procéder d'une méthode: Chacun de nous porte désormais sa part de responsabilité, en communauté, à l'égard d'un monde extérieur souvent désaxé, anarchique, en continuel conflit d'individualismes, d'intérêts, de servitudes sentimentales, pécuniaires, ou purement imbéciles.

Elle s'incarne dans des bâtiments, des actes, des ouvrages. Des joies et des peines. Dans une organisation construite comme nos maisons, pierre à pierre. Et dans des hommes. Je n'en nommerai que deux, parmi cette foule d'amitiés, de talents, de fidélités. En votre nom, je salue la présence d'un animateur de la toute première retraite, du toujours juvénile doyen qu'est Pierre Oly, prince entre les fondeurs, hollandais de Bruxelles.

Et celle du grand écrivain, philosophe et universitaire français qu'est Jean Guitton, librement venu à l'appel de ses camarades de captivité Garcia et Bertrand. Vous allez vous découvrir, vous retrouver les uns les autres: Vous êtes à pied d' oeuvre, Compagnons; vous allez, pour la plupart, voir et faire de grandes choses.

Permettez, maintenant, que je vous souhaite bon voyage et bonne chasse: Il est six heures du matin. J'aperçois la lune pâle et élargie. Elle s'abaisse sur la flèche des Invalides à peine révélée par le premier rayon doré de l'Orient. On dirait que l'ancien monde finit et que le nouveau commence.

Je vois les reflets d'une aurore dont je ne verrai pas le soleil. Il ne me reste Mais vous savez la fin. Lurs, ce village bas-alpin connu du monde entier pour une sinistre affaire, est aussi un haut lieu de la Lettre. Depuis dix ans s'y réunit une communauté d'artistes, d'imprimeurs, de graveurs, d'inventeurs et de fondeurs de caractères, unis autour de Maximilien Vox. Le mois passé, j'ai vécu quelques jours avec eux dans ce village étrange où l'on voit le ciel de Provence par des fenêtres en ruine, lettres immenses d'un alphabet inconnu, mordant sur l'azur comme la lettre mord sur le papier blanc.

Et j'y songeais longuement sur le mystère de la Lettre. Quelle curieuse invention que celle de Gutenberg! Avec une vingtaine de signes bizarres, de petits dessins clos, pouvoir reproduire toutes les pensées humaines. Un journal n'est jamais qu'une des combinaisons possibles qu'une machine électronique dans l'infini du temps pourrait produire de quelques lettres: Je me souviens de ma joie à me voir imprimé pour la première fois - et qui subsisterait si je n'avais désormais la crainte d'être lu.

L'écriture cursive ne se détache pas assez de mes nerfs et de mes gestes. Mais quand, par le détour de la Lettre, votre pensée se détache de vous et qu'elle vous apparaît avec tant de rigueur et d'égalité, surtout quand vous sentez que vous êtes fixé à jamais, qu'aucune faute ne pourra se reprendre, que votre murmure est devenu sculpture - alors vous comprenez que la Lettre est magique. En captivité, on avait fait une exposition de la Lettre, demandé des autographes.

Et Claudel avait écrit à Garcia que s'il avait choisi le nom de Sygne pour l'héroïne de l'Otage, c'était à cause de la double courbure du S majuscule. Mais qui me dit que la Lettre subsistera toujours? Je la vois menacée par la technique du film, du microsillon. Il paraît que le roman noir sur disques, que l'on peut écouter en faisant sa toilette ou son ménage, menace le livre.

Peut-être allons-nous voir des films sonores minuscules qu'on projettera sur petit écran et qui seront les livres de demain.

Alors on ne lira plus. On se bornera à voir et à entendre. Ce qui tourne remplacera ce qui se feuillette, ce qui s'épelle. On aura fait l'économie de l'alphabet, ce circuit par l'abstraction, cette parenthèse si compliquée. De fait, remplacer ce qu'on voit, ce qu'on sent par de petits signes noirs; ce qu'onpalpe, par des mots arbitraires, quelle subtile et inutile substitution!

Ne pourrait-on pas revenir au son et à l'image, au choc élémentaire sans ce passage par la Lettre et l'École? Est-ce que ce ne serait pas retrouver ce qui était au commencement, lorsque les choses mêmes entraient en vous par les deux portes ouvertes de l'oeil et de l'oreille? Platon et Péguy qui ont tout écrit ont fait le procès de! L'Écriture est idolâtre. Elle remplace la chose par le petit dieu du signe, qui exige interprète et professeur et tant de scribes accroupis.

La télévision, obtenant le miracle du contact direct, nous jette la présence du monde et du visage. Elle ôte les intermédiaires et tous les masques. Dans ses gros plans, elle oblige l'homme à être devant vous seulement ce qu'il est. Elle opère le retour de la Lettre à l'image. Elle est vraiment l'inverse de l'imprimerie, et sans doute, comme le dit André Brincourt, une révolution aussi profonde demain par ses effets.

A mon sens, le problème de la culture est de les faire concourir. La Lettre qu'enseigne l'École éloigne l'esprit de la chose pour lui permettre d'en savoir le sens et par conséquent de bien voir. La télévision ramène de la Lettre à l'Image, ce qui se passe dans la chair même; et de la sorte elle permet de placer la chose sous le regard du signe et donc de bien lire.

Lettre et Télé ne devraient pas s'opposer, mais mener l'une à l'autre dans un beau circuit. Le règlement intérieur précisait dans son article premier: Les Compagnons de Lure souscrivent au serment rédigé par Maximilien Vox en Le serment en image. Pour ceux comme moi qui ignorent le sens du mot "lucre", il s'agit d'un terme péjoratif qui désigne le gain, le bénéfice ou le profit.

C'est la même racine que "lucratif" Si ce serment, qui peut sembler un brin désuet aujourd'hui, il résume bien la philosophie de ces Rencontres. Il ne faut pas oublier que Maximilien Vox issu d'une illustre famille de pasteurs protestants. Cette lignée familiale remonte à Jean Monod , influent pasteur Suisse. Wikipédia nous présente les illustres descendants de ce "Jean Monod" Pour les curieux des "Monod" ce site est fait pour vous: Vous l'aurez compris, Maximilien Vox est né Samuel Monod. Peut-être son nom aurait-il plus parlé au grand public si il avait conservé son nom de famille.

C'est le cas pour son frère Théodore Monod , grand explorateur, naturaliste et penseur humaniste ayant voué sa vie à l'étude du désert. Le choix de vie monacale de Théodore dans le désert n'est pas sans rappeler l'esprit de simplicité et d'humanité qui a présidé à la fondation des Rencontres de Lure.

rencontre jurassic adultere

Maintenant, vous comprenez probablement mieux le choix de la "Monodière" pour baptiser sa maison à l'entrée de Lurs. Dans cette illustre famille vouée au "texte", un autre Monod va s'encanailler pour l'image: Jean-Luc Godard! C'est le neveu de Vox. Alors pourquoi un pseudonyme? Il faut se plonger dans la jeunesse de Samuel Monod pour en comprendre la raison. Dès , il choisit donc sa voie: Ces choix ne sont pas du goût de sa famille conservatrice, qui lui demandent de changer de métier ou de changer de nom!

Ce sera Maximilien Vox.


  • Graphê N°52 – Les Rencontres Internationales de Lure – Index Grafik.
  • Mémoire des Rencontres de Lure?
  • rencontre qui se termine au lit.
  • site de rencontre gratuit manche.
  • Rencontre lure. Rencontre des femmes à Lure - Rencontres gratuites pour célibataires!
  • lieu de rencontre villefranche sur saone.
  • escort asiatique melun?

Mais pourquoi ce nom? Maurice Darmon, lors d'une conférence en à l'École des Beaux-Arts de Bordeaux , nous propose quelques éléments de réponse. Avec une telle réponse, Vox nous invite évidement à vouloir percer le mystère de ce pseudo! Voici l'analyse que propose Maurice Darmon:. Il a d'ailleurs écrit de nombreux livres sur l'empereur et possédait plus de livres à son sujet! Vox, pour la voix. La voix de celui qui a un besoin vital de s'exprimer. Maurice Darmon de continuer:. Un i a donc ostensiblement disparu, ou alors, tout simplement Vox a voulu un nom latin. Je ne m'engagera pas à citer tous les noms de la typographie qui sont passés par Lurs, sauf peut-être Roger Excoffon qui en fut le président pendant de nombreuses années.

Pour les curieux, je vous invite à découvrir l'article que nous avions fait il y a peu à son sujet: Chaque année les rencontres débutent par un "coup de bleu" Pour avoir interrogé quelques participants de cette édition sur le sujet, j'ai eu du mal à obtenir une explication infaillible! L'explication principalement avancée étant la célébration des retrouvailles face au panorama magnifique, à la tombée de la nuit, quand la montagne de Lure prend ce teint "bleu" que les montagnes lointaines aiment tant!

C'est ailleurs que je trouvais l'explication! Le "chancelier de Lure" buvait devant la foule le rituel "coup de bleu", d'eau pure teintée de méthylène — symbole des puissances du paysage antique, mi-grec mi-florentin, qui nous recevait dans son sein Fraternellement unis: Vous l'aurez compris, renconter "Lure" est une expérience mystique, et si aujourd'hui le vocabulaire des Rencontres c'est largement démystifié, il n'en reste pas moins que même athée, j'aime cette petite messe annuelle et ses apôtres de la typographie!